Arthroscopie du genou : traitement de la lésion du ménisque

Introduction

L’arthroscopie du genou est la technique de référence des lésions méniscales du genou. L’objectif est de traiter la lésion méniscale (déchirure, fissure, languette, anse de seau …) en étant le moins traumatique possible pour le genou et le plus conservateur pour le ménisque. En effet trois options sont possibles en fonction du type de lésion méniscale :

  • Traitement conservateur par abstention thérapeutique.
  • Traitement conservateur par suture et réparation méniscale.
  • Ablation de la lésion par méniscectomie partielle.

Votre séjour à la clinique

Hospitalisation courte :

  • Soit dans la même journée : chirurgie « ambulatoire » ou « hôpital de jour »
  • Soit 2 jours d’hospitalisation : (si distance domicile-clinique > 1 heure) 

Au bloc :

Anesthésie loco-régionale le plus souvent mais également anesthésie générale de courte durée

Arthroscopie

Deux petites incisions de 5 mm de part et d’autre de la rotule permettent de passer la caméra et les instruments pour réaliser l’arthroscopie.

Le premier temps opératoire est l’exploration du genou :

Elle permet de réaliser un bilan lésionnel complet du genou (ménisques, cartilage, ligaments..)
Quatre zones sont vues :

  • Le compartiment interne (ménisque interne cartilage)
  • L’échancrure (Ligament croisé antérieur, Ligament croisé postérieur)
  • Le compartiment externe (ménisque externe, cartilage, tendon poplité)
  • Le compartiment fémoro-patellaire (rotule cartilage trochlée) 

Le deuxième temps opératoire est le traitement du ménisque :

Après analyse de la lésion la régularisation de ménisque sera réalisée
Cette régularisation est faite à l’aide de petits instruments (ciseaux, pince..).

  • Section d’une languette
  • Ablation d’une anse de seau
  • Régularisation d’une lésion complexe 

Le troisième temps est le lavage et la fermeture du genou

L’opération se déroule avec un lavage continu de sérum physiologique. La fermeture est réalisée par du fil résorbable ou par de simple pansement « stéri stripp ».
 

Sortie :

  • La sortie est possible le soir même de l’intervention (accompagnée obligatoirement par une personne)
  • Après avis du chirurgien et/ou de l’anesthésiste.
     

Conduite à tenir à votre sortie :

  • suivre le traitement donné à votre sortie par votre chirurgien (antalgiques, anti-inflammatoires, injections d’anti-coagulants etc…)
  • glacer votre genou 3 à 4 fois par jour
  • pas de rééducation, sauf exception
  • en revanche, auto rééducation avec marche, appui complet immédiat (sauf avis contraire du chirurgien), flexion et extension du genou autorisées sans restriction, elles sont guidées par la gène et la douleur (sauf suture méniscale)
  • aucun sport avant un mois, sauf exception
  • les bains sont interdits jusqu’à cicatrisation complète (15 jours), les douches

Docteur Nicolas LEFEVRE, Docteur Serge HERMAN, Docteur Yoann BOHU. – 26 octobre 2013.