Quand faut-il ré opérer une prothèse de genou ?

La durée de vie d’une prothèse de genou est de 15 à 20 ans en moyenne. Passé ce délai, il peut être nécessaire de réopérer afin de remplacer la prothèse et conserver ainsi ses bénéfices. Découvrez dans quels cas réaliser un changement de prothèse de genou et comment se déroule cette opération dans cet article.

Quand réopérer une prothèse de genou

Une prothèse de genou n’est pas conçue pour durer éternellement. Au fil du temps, il est tout à fait normal qu’elle montre des signes d’usure, nécessitant ainsi une intervention chirurgicale supplémentaire pour la réparer ou la remplacer.

Les raisons pour lesquelles une reprise de la prothèse de genou peut être nécessaire sont diverses :

  • L’usure des pièces plastiques, entraînant un relâchement des pièces métalliques et une inflammation articulaire ;
  • Le descellement des pièces métalliques fémorale ou tibiale, à l’origine de douleurs et / ou d’instabilité du genou (boiterie) ;
  • Une fracture périprothétique survenant dans l’os entourant la prothèse (après un traumatisme ou bien en raison d’une fragilité osseuse) ;
  • Un désalignement de la prothèse, provoquant une instabilité et accélérant l’usure de l’articulation ;
  • Enfin rarement, une infection de la prothèse, se manifestant par des rougeurs et des gonflements autour du genou, accompagnés de fièvre.

Il peut être nécessaire de réopérer une prothèse de genou dans ces cas-là. Néanmoins, la procédure, généralement plus complexe que la pose initiale, doit être discutée avec votre chirurgien orthopédiste afin d’évaluer la balance bénéfices / risques.

Comment se déroule un changement de prothèse du genou ?

L’opération de remplacement de la prothèse du genou vise à retirer l’ancienne prothèse endommagée (ou infectée) et à la remplacer par une nouvelle. Elle dure 2  heures en moyenne et est réalisée sous anesthésie générale ou rachi-anesthésie.

Intervention 

Une fois l’anesthésie administrée, le chirurgien orthopédique réalise une incision, généralement le long de l’ancienne cicatrice de la prothèse, pour accéder à l’articulation du genou.

Il procède ensuite au retrait de la prothèse de genou existante. S’il y a des signes d’infection, des échantillons de tissus peuvent être prélevés pour des tests ultérieurs. Dans les cas où il y a une perte de substance osseuse significative, des techniques de reconstruction osseuse telles que des greffes osseuses ou l’utilisation de cales métalliques peuvent être nécessaires.

Une fois l’ancienne prothèse retirée et la zone préparée, le chirurgien place la nouvelle prothèse de genou, composée de pièces métalliques qui remplacent les surfaces endommagées de l’articulation, ainsi que d’une pièce en plastique placée entre ces composants pour permettre un mouvement articulaire fluide.

 Suites post-opératoires 

Après l’opération de changement de prothèse du genou, le patient est surveillé de près par l’équipe médicale pour détecter tout signe de complications et recevoir les soins postopératoires appropriés.

La rééducation post-opératoire est ensuite nécessaire pour restaurer les amplitudes de mouvement de l’articulation, maintenir la force musculaire et améliorer l’équilibre.

Prenez rendez-vous à la Clinique du Sport à Paris 

Si vous ressentez des douleurs persistantes, une instabilité ou toute autre anomalie autour de votre prothèse de genou, il peut être nécessaire de la réopérer. Prenez rendez-vous avec l’un de nos chirurgiens orthopédiques dès maintenant pour un remplacement de prothèse de genou à Paris.