Nous contacter

Prendre rendez-vous

avec nos spécialistes

 01 40 79 40 36

 

 

 

 

 

contact@chirurgiedusport.com

 

Qui sommes nous

Les informations fournies sur ce site sont données par des professionnels médicaux: médecins du sport, rhumatologues, médecins rééducateurs fonctionnels, orthopédistes, chirurgiens clinique du sport, podologue du sport réunis au sein du groupe «chirurgiedusport.com». 


sur

Les fiches de chirurgiedusport :

HONCode

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici

QRCode

Vidéo Youtube

Principe de rééducation après DIDT (chirurgie de reconstruction du ligament croisé antérieur par la technique TLS)

Imprimer l'article

Principe de rééducation après DIDT (chirurgie de reconstruction du ligament croisé antérieur par la technique TLS)

Dr Thierry DE POLIGNAC


* La rééducation est préconisée en pré-opératoire afin de récupérer un genou peu ou non-douloureux avec des amplitudes articulaires et un contrôle musculaire satisfaisants.

* Le traitement chirurgical d’une rupture partielle ou totale (récente ou ancienne) du Ligament Croisé Antérieur est basé sur la réalisation d’une ligamentoplastie mono ou double faisceau sous arthroscopie selon la technique utilisant le(s) tendon(s) du droit interne et/ou du demi-tendineux (DIDT ou DT4)
* Le respect de ce protocole (consignes de rééducation et calendrier de reprise des activités physiques et sportives) est fondamental afin de ne pas mettre en échec l’opération réalisée. Son non-respect risque d’altérer la ligamentisation (ligamentisation = transformation progressive et physiologique du tendon transplanté vers une structure ligamentaire).

* Ce protocole sera personnalisé et modifié en fonction de la technique chirurgicale, des éventuelles lésions associées (ligaments, ménisques, cartilages) (cf. compte-rendu opératoire) et de l’évolution après l’intervention.

* Pour votre kinésithérapeute ce protocole reste indicatif et grâce à son expertise en rééducation du genou ligamentaire il saura l’adapter à votre genou pour une rééducation optimale.

REEDUCATION POST-OPERATOIRE IMMEDIATE de J0 à J3



Calmer les douleurs, limiter la réaction inflammatoire, lutter contre les troubles trophiques (œdème, hématome)

- médicaments : antalgiques, anti-inflammatoires, anti-coagulants
- prévention des troubles thrombo-emboliques (phlébites)
- soins de cicatrice
- glace
- bas de contention 2 à 3 semaines
- postures déclives
- électrothérapie antalgique


Eviter l’installation d’adhérences

- rodage articulaire par mobilisation active-aidée douce
- mobilisation de la rotule


Lever de la sidération du quadriceps

- électrothérapie dans le but de favoriser le réveil musculaire, la vascularisation du muscle ainsi que sa décontraction
- travail de contraction statique du quadriceps et contraction flash


Remise en charge, attelle et autonomie

- attelle ou non selon les techniques chirurgicales (cf. compte-rendu opératoire)
- marche avec appui complet selon douleurs
- si besoin sous couvert de 2 béquilles en attendant le verrouillage actif du genou
- les mouvements en torsion ou rotation sont contre-indiqués
- la montée et la descente des escaliers doivent être effectuées marche par marche



REEDUCATION de J4 à J21



A la sortie de la Clinique deux possibilités :



Rééducation en Centre de Rééducation Spécialisé

-séjour de 2 à 4 semaines
-2 séances de kinésithérapie par jour
-plateau technique important dont balnéothérapie… (Accessible toute la journée)
-suivi par un médecin rééducateur pour la détection et le traitement d’éventuelles complications



ou




Rééducation en Cabinet de Kinésithérapie
(3 à 5 séances par semaine +/- à domicile au début)

Cette phase est fondamentale. Une bonne prise en charge des patients dans les suites opératoires précoces de l’intervention permet d’envisager la suite de la rééducation sous des auspices favorables pour une récupération optimale (mobilité articulaire, qualité musculaire, contrôle proprioceptif) dans l’objectif final d’une reprise des activités physiques et sportives en toute sécurité.

Ce protocole de kinésithérapie ne doit pas être standardisé mais personnalisé grâce à l’expertise en rééducation du genou ligamentaire de votre kinésithérapeute.

Lutte contre les troubles trophiques

- drainage lymphatique manuel
- pressothérapie
- bas de contention 2 à 3 semaines
- glace


Récupération des amplitudes articulaires (0°-100°)

- mobilisation de la rotule transversalement et longitudinalement
- massage des culs de sac (sous-quadricipital et latéro-condyliens)
- mobilisation passive manuelle par prises courtes
- mobilisation active-aidée


Réveil et tonification musculaire

Quadriceps
- électrothérapie
- contraction flash
- lever de jambe genou en extension (SANS POIDS)
- le travail dynamique du quadriceps contre résistance est interdit =
PAS DE MOUVEMENT DU GENOU DE LA FLEXION A L’EXTENSION AVEC POIDS

Pas de travail des ischio-jambiers

Réapprentissage de la marche

- abandon progressif de l’attelle puis des béquilles pour récupérer une marche physiologique vers J21
- la montée et la descente des escaliers doivent être effectuées marche par marche


Travail propriocpetif (équilibre)

- très progressif selon un protocole précis
- en débutant en chaine cinétique fermée dans le plan sagittal en appui bipodal


Balnéothérapie
La balnéothérapie n’est pas obligatoire mais peut être un adjuvant utile


REEDUCATION de J21 à J100



Précaution : pendant cette phase « votre nouveau ligament est fragile » et risque d’être distendu en cas de travail technologiquement mal adapté.


Récupération des amplitudes articulaires
- atteindre l’extension complète (0°) sans flexum ni recurvatum
- jusqu’à J45 : 0-120°
- puis jusqu’à J100 : 0-130°


Récupération musculaire et proprioceptive
- adaptée au transplant utilisé pour la ligamentoplastie
- dosée et progressive avec un équipement adapté et guidée par le kinésithérapeute


Activités physiques autorisées
- conduite automobile à partir de J21
- montée et descente marche par marche des escaliers à partir de J0 puis libre après verrouillage actif du quadriceps

- marche sur terrain plat et stabilisé (éviter les pentes)
- vélo (en moulinant) d’appartement et/ou sur route ou piste sans dénivelé
- natation : crawl ou dos-crawlé et sans palme (pas de brasse)

Les seuls exercices autorisés sont ceux qui vous ont été enseignés par votre kinésithérapeute.

Ne pas utiliser : trampoline, plateau instable (Freeman)





STAGE D’ATHLETISATION de J100 à J115


Pour les professionnels du sport et les sportifs de haut niveau et compétiteur une phase d’athlétisation avec intensification de la rééducation sur 2 semaines peut être proposée dans un Centre de Rééducation Spécialisé avec travail musculaire, proprioceptif et cardio-respiratoire adapté à leur niveau de récupération.



REEDUCATION de J100 à J+6MOIS


Récupération des amplitudes articulaires
- récupération des derniers degrés de flexion
- pas de recherche de l’hyper-extension (recurvatum)

Récupération des capacités musculaires
- force, endurance et vélocité de l’ensemble des groupes musculaires (cuisse, mollet)
par des exercices de plus en plus dynamiques et dans différents plans de l’espace
- effectuer également des étirements

Intensification de la proprioception

Entrainement des fonctions cardio-respiratoires

Activités sportives progressivement autorisées
- descente normale des escaliers
- natation (toutes les nages)
- saut à la corde sur les deux pieds
- marche sur terrain stabilisé avec léger dénivelé
- course à pied sur terrain plat et stabilisé
- vélo avec léger dénivelé

A partir de J+5mois
- activités précédentes avec dénivelé plus important, terrain plus accidenté et changement de rythme
- gestes techniques élémentaires du sport préférentiel sous contrôle strict du kinésithérapeute




REEDUCATION après le 6ème MOIS


Rééducation
A 6 mois post-opératoire, un bilan peut être réalisé en Centre de Rééducation Spécialisé afin d’évaluer toutes les capacités du genou et de proposer éventuellement un programme de rééducation pour corriger les derniers déficits


Calendrier des reprises sportives
- à partir du 6ème mois, reprise sportive complète et progressive des sports « pivot » (ski, tennis …) puis des sports « pivot-contact » (foot-ball, hand-ball, rugby, arts martiaux …)
- 6 à 8 semaines d’entrainement paraissent nécessaires avant d’envisager la reprise de la compétition
 

Docteur Nicolas LEFEVRE. - 25 avril 2012.

Conflits d'intérêts : l'auteur ou les auteurs n'ont aucun conflits d'intérêts concernant les données diffusées dans cet article.

Actualités

A lire aussi ...

Les articles les plus lus

Technique du ligament croisé

Par le docteur Nicolas Lefevre

+ de videos

Les dernières publications

Dossier : chirurgie ambulatoire du LCA

Dossier : Epaule du sportif

Dossier : ligaments du genou

Dossier : rupture des ischio-jambiers

anatomie_ischio_jambier_rupture proximale docteur lefevre chirurgiedusport

Dossier : prothèse de hanche

 

Dossier : prothèse de genou

prothèse totale de genou

Dossier : ménisque

MENISQUE 3D FISSURE DECHIRURE MENISQUE CHIRURGIE DU SPORT

Dossier : prothèse et sport

 

prothèse de hanche  et de genou   et sport  

 

Dossier : PRP

 

Chirurgiedusport - Qui sommes nous - Nous contacter - Mentions légales - Web design Digitaline - Développement EMC2 Studio